Crise d'angoisse

"Les yeux ensommeillés s'ouvrent sur une nouvelle journée au sentiment de solitude extrême, ainsi qu'une inexplicable et oppressive angoisse. Le cœur se serre, la respiration s'accélère.

"Il faut que je me lève".

Pour quoi ? Pour qui ?

"Ne te laisse pas aller".

Que faire aujourd'hui pour ne pas penser ? Lire ? Ecrire ? Travailler dans la maison ?

Mes mains saisissent les draps sans que je leur commande et mes ongles s'enfoncent dans le tissu. Puis les larmes s'échappent et mes lèvres effectuent une grimace de douleur, avant-signe d'une bombe émotionnelle. J'ai l'âme qui se consume. Je me recroqueville sur le matelas, froissant le tissu. Je respire bruyamment, ma vision est floue. Les sanglots que j'étouffe se lâchent en cris rauques.

Me voilà désormais prisonnière, encore. Je m'agite, mon corps émet quelques soubresauts incontrôlés et ma poitrine me fait mal.

Mon oreiller humide appelle mon visage à se nicher en son sein.

Et les nuages gris emportés par le vent sont comme responsables de mon mal-être."


5 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Rejet

Le café