Eveil

Je m'éveillai dans un rose pâle et flou, flottant dans un fluide chauffé à la flamme d'or. Les yeux roulant dans les orbites, je respirai cette substance sans effort. Ma cage cylindrique, bardée de métal, me cachait la présence du vide.

Les sons perdus, je n'entendis pas approcher l'ombre bottée.




5 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Rejet

Le café