La terre

"Elle creusait la terre aride de ses doigts écorchés par la sécheresse et le travail acharné. L'ombre solaire marchait sur elle, trop lente pour sa hargne. Rochers, peau craquelée, curiosité, déshydratation. Délire, déraison, mirages. Son esprit perdit sa clarté au profit des ténèbres et chimères. Ongles brisés tombèrent un à un.

Puis un jour, un grondement vibra dans ses tripes, dans les branches sèches. Un trou sans fond attira la créature affreusement crasseuse dans une succion surnaturelle.

Enfin le sombre terrier sournois se referma sur sa proie, et nul ne la retrouverait. Cris, hurlements de désespoir étouffés dans le cœur de la Terre. "


1 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Rejet

Le café