Orage

Des mots durs, de la sévérité, naît un être qui trouvera difficilement sa place. Un adulte, de l’orage dans le sang, du tonnerre dans les veines, de la colère dans les poings. Puis naissent ses enfants, qui ne connaîtront que pluie et éclairs au début, apercevant parfois dans la gentillesse des autres, un rayon de soleil chauffant la peau. Alors on le recherche, désirant ardemment quitter cette contrée de coups de tonnerre et de terres brûlées. Âme torturée depuis le début, ne peut que blesser son enfant, sans voir la lumière, sans comprendre qu’elle peut câliner, rassurer, aimer. J’ai vu le soleil, j’ai écarté les nuages avec difficulté. Aujourd’hui, l’orage est dans les souvenirs, un grondement lointain qui vibrera jusqu’à mon trépas. Mais pour mes enfants, je veux l’astre blanc, sa chaleur, mes bras autour d’eux. Je veux leur dire, leur montrer comment aimer.



Conditions Générales de Vente - Contact

  • Black Twitter Icon
  • Black Facebook Icon
  • Black Instagram Icon